Adopter en association, d'accord, mais laquelle ?

IMG_7119

"N'achetez pas, adoptez !"



C'est le slogan que pourraient scander toutes les associations de protection animale.
Si vous me lisez régulièrement, il ne vous aura pas échappé que je prône l'adoption en association ou en refuge.

Pour moi, si on est soucieux d'agir avec une certaine éthique, on n'adopte pas chez les particuliers, surtout pas en passant pas les sites de petites annonces, et on n'achète pas son animal en animalerie.
Pour les animaux de races, il faut contacter un véritable éleveur et le choisir avec le plus grand soin. N'oubliez pas que l'élevage est avant tout un commerce et qu'un commerce engendre forcément des dérives plus motivées par l'appat du gain que par l'amour des animaux.

Cependant, si je veux rester parfaitement objective et tout à fait honnête, je dois admettre qu'en matière de protection animale, toutes les associations ne se valent pas.
Monter une association en France est d'une simplicité enfantine et un très grand nombre de présidents d'associations ignorent donc tout de la loi et de leurs obligations, certains, croyant que la bonne volonté suffit, font même plus de mal que de bien à la cause qu'ils prétendent défendre.

Comment choisir une "bonne" association pour adopter ?

  • l'association doit être enregistrée au Répertoire National des Associations (RNA) et avoir un numéro d'enregistrement. En tappant ce numéro sur un moteur de recherche, vous devez atterir sur la page du Journal Officiel mentionnant cet enregistrement.
    Logique ? Certes, mais certains n'hésitent pas à se prétendre "association" quand ils ne sont que des protecteurs indépendants !
     
  • une association sérieuse cherche des adoptants sérieux, en clair, une association qui est prête à vous remettre un animal sans vous demander aucune garantie est à bannir.
    S'il n'est pas toujours agréable d'avoir à répondre à un questionnaire, d'être interrogés sur vos motivations, de devoir donner des copies de pièce d'identité ou de justificatif de domicile, de signer un contrat, etc... Dites-vous que ce que vous percevez peut-être comme un interrogatoire de police vise uniquement à ne pas remettre au hasard un animal que l'on a eu tant de mal à sauver.
    Si l'association répond elle aussi à toutes vos questions en parfaite transparence, où est le problème ? C'est une bonne base pour établir une relation de confiance entre des personnes qui ne se connaissent pas.
     
  • une association qui fait pression sur vous pour vous pour vous faire adopter un animal (avec menace d'euthanasie, chantage aux sentiments, etc.) est une association qui veut placer à tout prix et vous courrez le risque de vous retrouver avec un animal qui ne correspond ni à votre foyer, ni à votre environnement.
     
  • l'animal doit TOUJOURS, a minima, être identifié par puce ou tatouage, c'est la loi en cas de cession et une asso qui ne respecte même pas cela est à bannir, à dénoncer même.
    J'irais plus loin en affirmant qu'une association ne devrait jamais placer un animal adulte sans l'avoir fait stériliser au préalable.
    Une association qui vous demande de participer aux frais vétérinaires est donc préférable à une association qui vous donne un animal gratuitement car la seconde n'a probablement même pas fait suivre ses animaux par un professionnel.
     
  • Certaines associations prétendent que l'animal restera leur propriété jusqu'à la fin de ses jours alors que vous aurez réglé des frais d'adoption. C'est illégal !
    Il peut arriver qu'un animal soit placé en famille d'acceuil définitive comme un chien catégorisé interdit à la cession ou un animal présentant une pathologie lourde que l'association choisi d'assumer financièrement mais vous confie pour qu'il puisse vivre en famille, cependant, dans ce cas, vous signerez un contrat de "famille d'acceuil" et non un contrat d'adoption et bien évidemment, il n'y aura aucun frais d'adoption à verser.
     
  • vous devez pouvoir rencontrer l'animal qui vous séduit et parler librement de lui avec les personnes qui s'en occupent. Une association qui ne vous laisse pas rencontrer ses familles d'acceuil n'inspire pas confiance car, qui connait mieux l'animal que celui qui vit avec lui ?
     
  • une association sérieuse vous laissera des délais de réflexion avant l'adoption, vous refusera parfois un animal parce qu'il lui semble mal adapté à votre foyer, saura vous renseigner sur l'animal que vous avez choisi et vous donnera tous les conseils pour que son arrivée chez vous soit l'évènement heureux que vous espérez. Une association sérieuse ne bâcle pas les adoptions, elle ne place pas à tout prix, elle s'efforce de placer pour la vie.
     
  • etc..

En clair, et pour schématiser, une association qui applique une procédure stricte pour ses adoptions sera toujours une association plus consciencieuse et plus fiable qu'une association trop complaisante.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×