Chiens dangereux ?

Bon, une fois n'est pas coutume, la Tribu Velue a décidé de mettre en avant ses amis chiens pour tenter d'éclaircir une bonne fois ces questions de "chien dangereux", "catégorie 1", "catégorie 2", "chien d'attaque ou de défense", "chien de compagnie", etc.

J'en ai assez d'entendre tout et n'importe quoi à ce sujet, les nombreux conseilleurs rencontrés au fil des forums se permettant de raconter n'importe quoi alimentant une phobie déjà bien pénible.

Alors, pour avoir le texte complet de la loi n° 99-5 du 6 janvier 1999 je ne saurais trop te conseiller de cliquer ICI et pour le texte de l'arrêté du 27 avril 1999 pris pour l'application de l'article 211-1 du code rural et établissant la liste des types de chiens susceptibles d'être dangereux, tu peux cliquer ICI.


Maintenant, sachant que la formulation juridique n'est pas toujours limpide, je vais te résumer l'ensemble.

Qui sont les chiens de catégorie 2 ?
Les chiens de race (donc obligatoirement inscrits au LOF) Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier, Tosa et Rottweiler.
Et les chiens dont la morphologie est assimilable à celle des Rottweiler qui sont donc les seuls à se trouver en catégorie 2 même s'ils ne sont pas inscrits au LOF.
 

Qui sont les chiens de catégorie 1 ?
AUCUN chien de race (donc inscrit au LOF) n'entre dans cette catégorie, mais tous les chiens dont la morphologie est assimilable aux : Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier (les 2 types sont communément appelés  pit-bulls), Mastiff (communément appelés  boerbull) et Tosa.

Tout chien de type molossoïde mais sans race officielle court le risque de se trouver collé en catégorie 1.

Dois-je rappeler que les chiens entrant dans l'une ou l'autre des catégories n'y sont qu'en fonction de leur race (ou de leur absence de race !) et de leur caractéristiques morphologiques.
Les catégories déterminent les chiens qui PEUVENT être dangereux étant donné leur morphologie et non pas qui VEULENT être dangereux.


Maintenant, quelles sont les obligations légales des propriétaires de chiens catégorisés ?

Obligations des propriétaires de chiens de catégorie 2 :

  • déclaration auprès de la mairie du domicile,
  • identification du chien par tatouage ou puce électronique,
  • vaccination antirabique en cours de validité,
  • assurance spécifique pour le chien,
  • évaluation comportementale du chien,
  • formation et obtention de l'autorisation de détention pour le propriétaire,
  • les chiens doivent être muselés et tenus en laisse,
  • les chiens ne doivent pas stationner dans les parties communes d'un immeuble.



Obligations des propriétaire de chiens de catégorie 1 :
Les mêmes que pour la catégorie 2, donc...

  • déclaration auprès de la mairie du domicile,
  • identification du chien par tatouage ou puce électronique,
  • vaccination antirabique en cours de validité,
  • assurance spécifique pour le chien,
  • évaluation comportementale du chien,
  • formation et obtention de l'autorisation de détention pour le propriétaire,
  • les chiens doivent être muselés et tenus en laisse,
  • les chiens ne doivent pas stationner dans les parties communes d'un immeuble,


Avec en plus...

  • ces chiens sont interdits à la cession gratuite ou onéreuse (donc si on t'a vendu ou donné un catégorie 1...),
  • doivent obligatoirement être stérilisés (donc un chiot peut être euthanasié puisqu'il n'avait pas le droit de naitre),
  • ne doivent pas accéder aux transports en commun et aux lieux publics.


Ce qu'il convient de faire quand on veut adopter un molosse et s'éviter bien des problèmes, à défaut de s'éviter les tracasseries administratives ?
Acheter un chien de race à un véritable éleveur avec des papiers en bonne et due forme.


Tu l'as compris, un chien typé ou croisé ou bâtard avec une allure de molosse court le risque d'être hors la loi et les autorités peuvent même décider de l'euthanasier s'il est né après la promulgation de la loi (6 janvier 1999) puisqu'il n'aurait jamais dû naitre de parents qui étaient censés être stérilisés.

Je connais personnellement plusieurs de ces chiens, certains ont un pedigree qui les sauvent, d'autres, sans race, sont tombés sur un vétérinaire sympa qui malgré un aspect manifestement "catégorie 1", leur ont trouvé un croisement plausible entre des races jugées inoffensives.
Aucun d'entre eux n'est une brute sanguinaire, un tueur-né. L'un d'entre eux est même l'un des chiens les plus doux et les plus obéissants que j'ai jamais rencontrés.

J'en ai plus qu'assez de cette hystérie collective qui fait que, quand je promène l'un de ces beaux specimen, même muselé, en laisse et manifestement calme, certains passants traversent la rue. Il faudra un jour qu'on m'explique le danger que représente un chien muselé (à part la capacité à te bousculer comme n'importe quel humain mal éduqué qui te percute en marchant sans même s'arrêter).

Je ne nie pas que la mâchoire d'un rottweiller puisse faire plus de dégâts que celle d'un chihuahua, mais je pense que n'importe quel chien de taille moyenne ou de grande taille peut tuer et que le problème viendra plus de sa tête que de ses muscles.
Le problème vient d'ailleurs encore bien plus souvent de son propriétaire...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×