Comment transporter son animal en toute sécurité ?

Je suis transporteur animalier et, à ce titre, on me demande assez souvent des conseils pour transporter dans les meilleures conditions des chats et des chiens, j'ai donc décidé de lister les questions les plus courantes.

HPIM1410Nourriture et boisson à donner et fréquence :

Aucune ! Un chat ou un chien se passe aisément de manger ou de boire pendant plus de 24 heures et il est même évident qu'ils voyagent plus tranquilles avec l'estomac vide. Pensez-vous qu'un chat ou un chien qui voyage en soute d'avion est hydraté ou alimenté au cours du vol ? La réponse est non, même sur les longs courriers et vous pouvez en croire mon expérience, ils ne se jettent même pas sur la nourriture à l'arrivée.

De plus, si l'animal à mangé et bu, il risque fort de vomir ou de faire ses besoins dans sa caisse, soit par nécessité, soit par peur, et, là encore, il vaut bien mieux avoir l'estomac vide que patauger des heures dans de l'urine ou des excréments.

N'installez pas non plus de petites mangeoires remplies d'eau souvent fournies avec les caisses de transport, elles risquent également de répandre leur contenu dans la caisse lors des manipulations et de rendre très pénible et très humide le voyage.

Par contre, en cas de voyage en véhicule non climatisé, il faut absolument surveiller la température  et la ventilation de l'habitacle car un coup de chaud est vite arrivé.

Transport en voiture particulière par le propriétaire de l'animal :

Les chats doivent absolument être placés dans des caisses de transport qui seront elles-même bloquées grâce aux ceintures de sécurité.

Le chien devrait bénéficier du même traitement, cependant, j'imagine bien que les propriétaires de gros chiens n'ont pas tous des voitures d'une taille suffisante à l'installation d'une grande caisse de transport. Le chien pourra donc voyager dans l'habitacle mais attaché. D'abord parce que c'est la loi, ensuite parce que, pour la même raison qu'il ne viendrait à l'idée de personne de ne pas attacher ses enfants, il n'est pas concevable que le chien soit dépourvu de toute sécurité en cas d'accident. Bien évidemment, il faut équiper le chien d'un harnais bien enveloppant et non d'un collier attaché à une laisse car je vous laisse imaginer les dégâts sur la colonne vertébrale d'un chien propulsé par un choc violent et freiné par son collier...

Le chien pourra être sorti pour se dégourdir les pattes à condition d'avoir accroché sa laisse avant d'ouvrir les portes du véhicule, le chat ne devra jamais être sorti de sa caisse, même avec un harnais, car, si un propriétaire costaud peut empêcher n'importe quel chien de filer, personne au monde n'est capable de retenir un chat qui panique et veut s'enfuir, certains parviennent même à s'extirper des harnais les mieux ajustés.

Mon conseil : mettez un tissu par dessus la caisse de transport de votre chat, cela ne l'empêchera pas de respirer mais voir dehors ne le rassure pas du tout, cela ajoute à son inquiétude.

Transport en soute d'avion, en train avec le fret, en voiture mais par transporteur animalier :

Ici, la question ne se pose pas : la caisse de transport est obligatoire ! Elle doit être fournie par le propriétaire de l'animal, sauf dans le cas des transporteurs animaliers dont les véhicules sont souvent pré-équipés de caisses fixées.

Taille de la caisse de transport :
C'est très simple, l'animal doit pouvoir se tenir debout sur ses 4 pattes, il suffit donc de mesurer votre compagnon pour choisir la caisse qui lui convient. Une caisse trop grande n'apporte aucun confort supplémentaire et présente un danger puisque l'animal sera projeté contre les parois en cas de choc.

Type de caisse :
Choisissez de préférence les marques agrées par les compagnies d'aviation, plus chères, mais beaucoup plus sures.
En tout état de cause : aucun sac de transport en tissu (qui serait de toute manière refusé par un transporteur professionnel), aucune caisse dont la partie supérieure est simplement maintenue par des clips, aucune caisse dont la porte n'est pas équipée d'un système de fermeture "à ressort".

Si, malgré tout, vous n'avez que ce type de caisse sous la main, n'hésitez pas à solidariser les parties inférieures et supérieures en enroulant à plusieurs endroits la caisse à l'aide de ruban adhésif large et résistant.

La porte de la caisse doit pouvoir être verrouillée pour parer à toute ouverture, accidentelle ou non. Si votre caisse ne peut pas se verrouiller, l'idéal est de percer un trou (à chaud) dans le plastique de chaque côté de la porte grillagée et de fixer la grille à la caisse à l'aide de colliers de serrage en plastique.

Je tiens à préciser qu'il n'y a là aucune paranoïa ni excès de précautions, de trop nombreux chats ont été perdus définitivement dans les aéroports, un simple recherche sur google vous le prouvera.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×