LOOF ou pas LOOF ?

HPIM3549Quand on décide d'adopter un chat, immanquablement, une question se pose : chat de gouttière ou chat de race ?

Et, si l'on opte pour une race, c'est parce que l'on aime son aspect ou ses traits de caractère. On peut vouloir plonger les mains dans la fourrure d'un Persan, craquer pour le comportement exclusif et presque "canin" d'un Siamois, apprécier la docilité d'un Ragdoll, rêver de grands espaces en présence d'un Maine Coon...

Une fois la race choisie, les questions suivantes sont bien souvent : où le trouver ? Combien va t-il coûter ? Pourquoi y a t-il de telles différences de tarifs selon les éleveurs ? A quoi sert le pedigree ? Qu'est-ce que le LOOF ?

Le LOOF est le Livre Officiel des Origines Félines, c'est le registre de tous les chats de race nés en France (une simple visite sur le site permet de trouver toutes les portées déclarées pour toutes les races et toute la France).
Le pedigree, qui ne peut être obtenu que si l'animal est inscrit au LOOF, est en quelque sorte l'arbre généalogique du chat et présente la liste de ses ancêtres eux-mêmes inscrits au LOOF afin de garantir que la lignée n'a pas subi de croisement avec une autre race.

Il va sans dire qu'une race n'est obtenue et maintenue qu'au prix d'une sélection rigoureuse des individus reproducteurs, afin de ne conserver que certaines caractéristiques génétiques tout en excluant les autres.
Chaque race à son "standard" qui défini rigoureusement les couleurs et longueurs de poils, la teinte des yeux, la forme et l'implantation des oreilles, la morphologie globale, la longueur des pattes ou de la queue, et que sais-je encore... Cela exclut tout individu présentant le moindre "défaut", même s'il s'agit d'une légère difformité d'une petite vertèbre du bout de la queue que l'on ne peut détecter qu'au toucher.

En effet, il suffit de regarder les chats de gouttière pour s'apercevoir que, si on laisse faire le hasard, les chances d'obtenir deux individus presque identiques en aspect comme en caractère, même au sein d'une unique portée, sont extrêmement minces.

Il est donc bien évident que, si l'on ne peut pas garantir que les parents d'un chaton ont tous deux des ancêtres de la même race sans aucun croisement, on ne peut pas non plus garantir la "pureté" du patrimoine génétique du petit et, à supposer qu'un bon gros matou de gouttière tigré et trapu ait sailli une petite siamoise, à quoi ressembleront leur petits ? Même s'ils ont finalement l'aspect de leur mère, qu'en sera t-il de leur caractère ? Personne ne peut le dire.
L'acheteur de ces petits, qui a choisi le siamois pour son côté collant et bavard va peut-être bien voir grandir près de lui un chaton très indépendant et silencieux.

Un certain nombre de margoulins, plus soucieux de faire de l'argent facile que de perpétuer une race avec le travail de sélection et de suivi que cela représente, vont donc tenter de faire passer des vessies pour des lanternes et vendre des chatons typés en lieu et place de chatons réellement pure race.
En clair, ils vont vendre 300, 400, 600 euros voire plus, des animaux qui ressemblent à des chats de race, qui, dans le pire des cas, ne sont même pas identifiés et que vous auriez pu adopter tatoués, stérilisés, vaccinés, vermifugés et déparasités pour environ 150 euros dans un refuge.

Certains escrocs vont jusqu'à prétendre que le pedigree est totalement inutile pour les propriétaires de chats ne souhaitant pas participer à des concours et expositions. Cela n'a strictement aucun rapport car, si le pedigree est effectivement indispensable pour participer à toute exhibition féline, sa seule véritable raison d'être est de prouver les origines du chat et son appartenance à une race.

Quand un pseudo éleveur vous vend un chaton "persan non loof" pour 500 euros, quelle est sa marge bénéficiaire ? Ben... 500 euros multiplié par le nombre de bébés et nets d'impôts puisqu'en plus, vous pouvez parier qu'il ne va pas déclarer cette somme.

Pourquoi ?

Quand on paie 500 euros à un véritable éleveur, on paie son travail de sélection, le recours éventuel à l'insémination artificielle, le suivi vétérinaire de toute la gestation, les heures passées à surveiller le bon déroulement de la gestation et de la mise bas, la puce, les tests, les vaccins des petits, les démarches pour les inscrire au LOOF en justifiant leurs origines, les frais divers, la marge bénéficiaire qui constituera la rétribution de son travail et l'amènera à payer des impôts.

Quand on paie 500 euros à un pseudo-éleveur qui vous vend un "persan non LOOF"  alors qu'il a simplement laissé sa chatte  à poils longs (non testée pour les virus félins en général et donc susceptible d'en être porteuse et de les transmettre aux chatons) se reproduire avec n'importe quel mâle (non testé non plus et donc susceptible de contaminer la femelle lors de la saillie), qu'il n'a pas fait faire d'échographie, que la chatte n'a eu aucune surveillance particulière lors de sa gestation et s'est débrouillée pour mettre bas sans l'intervention d'un vétérinaire quelles que soient ses éventuelles difficultés, que les petits n'ont eux-mêmes pas eu une seule consultation vétérinaire, encore moins de puce, de tatouage, de vaccin ou de test, que les chatons pourront bien ressembler à n'importe quoi en grandissant puisqu'on ignore tout de leur patrimoine génétique, etc. Et bien, c'est exactement comme si on lui donnait 500 euros pour un joli chaton ramassé dans la rue !

Donc, pour résumer :

  • chat inscrit au LOOF = chat de race
  • chat non inscrit au LOOF = chat de gouttière quelle que soit son apparence !

Voilà, si vous avez lu mon article "Les races, quel intérêt ?", vous connaissez ma position sur l'élevage. Cependant si je ne soutiens nullement les éleveurs, je soutiens encore moins les escrocs qui font du fric en exploitant l'utérus de leur minette et ajoutent copieusement à la misère animale en accroissant la surpopulation féline qui n'a vraiment pas besoin de ça.

NB : le somptueux Finzo, qui illustre cet article (et donc mon propos), n'est qu'un humble chat de gouttière !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×