Pourquoi ne faut-il JAMAIS prendre un chaton chez un particulier ?

Bagarre

Oui, pourquoi ne faut-il JAMAIS prendre un chaton chez des particuliers qui donnent une portée de leur chatte ?

Vous aimez tous les chats (et pas seulement le vôtre) et la misère qu'ils subissent vous touche ?
Je vais tenter de vous expliquer pourquoi, si vous choisissez d'adopter un chaton donné par un particulier, vous vous rendez involontairement complice de la surpopulation féline et donc, de la misère et des euthanasies massives en refuges et fourrières.

Pourquoi certains animaux n'ont pas de foyer ?

Statistiquement, il y a en France 1 adoptant pour 3 chats.
Statistiquement toujours, chaque propriétaire de chat possède en réalité 1,55 chat.
Résultat : près de 50% des chats nés ou à naître n'auront pas de foyer.

D'où viennent ces animaux en excédent ?

Les chats vendus par les animaleries, les éleveurs, les associations, etc. sont tous identifiés par puce ou tatouage car la loi exige que cette opération soit faite par le cédant.
Les chatons donnés ne sont jamais identifiés parce que personne ne fait identifier une portée à ses frais pour la distribuer ensuite gratuitement à des inconnus.
Or, l'immense majorité des animaux trouvés errants ou abandonnés ne sont pas identifiés, ils viennent donc forcément des portées de particuliers.

Dans ce cas, pourquoi les particuliers font-ils naitre des chatons ?

Parce que ça les amuse, parce qu'ils ne veulent pas payer la stérilisation de leur chatte, parce qu'ils ne se rendent pas compte de la situation, parce qu'ils estiment que c'est naturel, et surtout, parce qu'ils savent qu'ils pourront les écouler sans trop de difficulté même sans respecter la loi sur l'identification dont tout le monde semble se foutre.

Comment contraindre les particuliers à cesser de faire naître des portées ?

La majorité des associations prônent la stérilisation systématique pour les chats de particuliers et exigent une loi pour la rendre obligatoire.
Cependant, nous savons tous que, si les lois sur la protection animale existent, elles ne sont jamais appliquées, par quel moyen alors contraindre les particuliers à cesser cette reproduction dramatique ? En ne leur permettant plus d'écouler tranquillement les chatons qu'ils font naître afin de libérer la place pour une nouvelle fournée.
Sans acheteur, pas de vendeur, c'est aussi simple que ça.

Pourquoi sauver un chaton d'association plutôt qu'un chaton de particulier puisqu'ils ont tous les deux le droit d'avoir une belle vie ?

50% des chats nés ou à naitre seront sacrifiés, et nous ne les sauverons pas tous.
Ne nous berçons pas d'illusions en pensant "je vais sauver ce petit né chez mon voisin qui menace de le noyer et une autre personne sauvera celui qui est en refuge"... Non, l'un d'eux mourra ou aura une vie de merde et c'est à vous de décider lequel.
Les "autres" ne peuvent pas tout et ne sont pas responsables de tout, chacun d'entre nous doit assumer ses choix
Soit vous choisissez d'adopter un chaton chez un particulier et soutenez le système qui génère surpopulation et misère en permettant au naisseur de fabriquer rapidement une nouvelle portée.
Soit vous adoptez en refuge ou association et vous soutenez le système qui lutte contre la misère en libérant une place pour la prise en charge d'un autre misérable déjà né.

Vous, l'adoptant, n'êtes pas responsable de la misère animale, mais vous devez choisir si vous souhaitez faire partie de la solution ou faire partie du problème. Nos actes ont des conséquences et nos choix ne sont pas anodins.

Vous ne voulez pas prendre le risque d'avoir un "coup de coeur" pour un chaton de particulier ?
C'est très simple, n'allez pas les voir, visitez un, deux, cinq refuges s'il le faut, allez trainer sur Seconde Chance où TOUS les animaux présentés sont des animaux d'associations, des centaines d'animaux de tous âges qui attendent un foyer partout en France.

Afin que les choses soient très claires, je peux vous le dire, moi aussi j'étais ignorante, moi aussi j'ai autrefois choisi la voie de la simplicité en achetant mes rongeurs en animalerie et en prenant mes deux premières chattes chez des particuliers.
Depuis que j'ai ouvert les yeux et compris, je n'ai plus eu dans ma vie que des chats de hasard, issus de refuges ou de la rue. Je ne porte aucun jugement négatif sur vos choix passés, j'ai fait les mêmes erreurs involontaires, mais nous serions impardonnables de recommencer maintenant que nous savons.

 

Nota : pour tous ceux qui pensent qu'un chat d'association est un chat tout pourri et caractériel.

Soudan, mâle récupéré dans la rue à 2 ans, gravement blessé, considéré comme dangereux par le voisinage :


Fouxie, femelle trouvée errante à 2 ans dans un camping :
 


Fléa, femelle née sauvage et sociabilisée à 3 ans :


Et puis quelques photos pour tous ceux qui pensent que les associations n'ont que "des vieux chats moches ou malades":

bagarre  DSCN1527 molly 1 DSCN0158 DSCN0721 DSCN1810

 

16 votes. Moyenne 4.56 sur 5.

Commentaires (22)

Rom7a
  • 1. Rom7a | 07/06/2016
Pas entièrement d'accord, chez nous les portées sont des portées sauvage, les parents sont enregistré mais se reproduisent de partout donc cela ne vient pas forcément de chez des gens, et quand tu appel la mairie on t'envoie chier et on te reponds bah on peut rien faire... et les asso viennent les nourrir et du coup ils rappliquent tous de toute la commune mais ne font rien de plus et se reproduisent encore plus... et ca vient pisser jusque dans ta chambre quand tu aère. GG.
Gauthier Veronique
  • Gauthier Veronique (site web) | 07/06/2016
Ces chatons appartiennent aux propriétaires de leurs parents, ce sont des chats de particuliers de toute manière, même s'ils sont nés dehors.
Anne
  • 2. Anne | 09/06/2016
@Rom7a - Les associations (reconnues) qui nourrissent stérilisent ! Leur but est de lutter contre la misère animale et donc contre la prolifération de chats errants. Ils stérilisent puis mettent à l'adoption une fois les chats en ordre vétérinaire et sociabilisés. Ou, si le chat est trop sauvage ou... malheureusement quand il n'y a plus de place dans les refuges ou familles d'accueil... comme maintenant, c'est la saison des chatons, il en pleut de partout, les assoc sont toutes full... alors elles relâchent sur site les chats une fois stérilisés.
Pam
  • 3. Pam | 24/06/2016
Pas entièrement d'accord ...la j'ai recueilli une chatte sauvage qui m'a fait des petits , j'ai trouvé une bonne famille pour chacun et pas dans une spa où ils risquent d'être euthanasie par surpopulation .
La elle sera stérilisée et tatouée
Mais les propriétaires comme vous dites qui ne stérilisent pas continueront à les tuer a la naissance ou s'ils ne trouvent plus personne les jeteront à la rue.
On n arrête pas si facilement la connerie humaine....
Gauthier Veronique
  • Gauthier Veronique (site web) | 24/06/2016
Vous avez bien sur fait identifier les petits avant cession et imposé leur stérilisation ?
marie christine obiso
  • 4. marie christine obiso | 29/06/2016
Il ne faut pas non plus tout stugmatiser. J'ai adopté un chat chez un particulier, il était pucé, vermifugé et vacciné. Tous les particuliers ne sont pas inconscients et ne font pas cela que pour l'argent.
Gauthier Veronique
  • Gauthier Veronique (site web) | 29/06/2016
Et vous l'avez payé combien ?
josette
  • 5. josette | 18/07/2016
L'auteur de cet article vit-il en appartement ? Et dans le luxe ?
à la campagne, on ne choisit pas si le chat aura une portée ou non. Parfois on recueille une chatte errante, elle fait des petits avant qu'on ait eu le temps de dire ouf, et c'est vrai que, parfois, on est trop faible pour les tuer... et trop pauvres pour les stériliser. Il y a des gens en grande précarité qui adoptent des chats, vous savez, par simple compassion.... mais si, ce truc que ces connards de pauvres font aussi parfois. Et vous savez combien ça coûte une stérilisation ? Un bras.
Non, les particuliers ne laissent pas leur chat avoir des portées "pour s'amuser", pas forcément. Il y a une myriade de situations, et votre analyse est vraiment trop simpliste.
Gauthier Veronique
  • Gauthier Veronique (site web) | 18/07/2016
Mais bien sur, les gens responsables sont forcément des gens riches vivant dans le luxe. Et si on arrêtait de se chercher des excuses hein ?
CheshireCat
  • 6. CheshireCat | 18/07/2016
Je ne suis pas riche et je vis pas dans le luxe (pas de télé, des meubles récup à droite à gauche etc...). Si je pars en vacance c'est le sac sur le dos et à la débrouille.
Et je stérilise mes animaux ! Je suis même famille d'accueil pour chatons, j'ai payé tous les frais de lait maternisé des 4 petits jetés dans une poubelle à 3 semaines + vermifuges + croquettes. Alors il faut arrêter de dire des conneries, comme quoi c'est trop chère... TOUS LES VETOS étalent leur payement si il faut. Il faut juste s'organiser, économiser et être responsable. Et on ne parle pas des personnes qui se sont retrouvés avec une portée de chatons d'une chatte sauvage. D'ailleurs aux personnes à qui cela arrive contactez une asso près de chez vous, cela permettra de s'occuper de la stérilisation et de l'identification de chacun.
rose anne
  • 7. rose anne | 27/08/2016
grâce à internet et facebook ou le bon coin (rubrique "loisirs" quand même), on trouve des chatons à donner au milieu des meubles et des fringues, merci qui ?
et pendant ce temps-là des bénévoles puisent dans leurs énergies pour trouver des solutions pour récupérer des chatons abandonnés non sevrés, des vieux chatons dont personne n'a voulu, des seniors. nos amis à 4 pattes sont devenus jetables dès que....
j'ai eu dernièrement une jeune chatte avec 2 chatonnes en FA (habituellement, je suis plus FA en chien), il y avait urgence. Dès que ses petites ont été adoptées, elle a retrouvé l'envie de jouer, de se balader, en clair de vivre sa vie. J'en conclue qu'une portée n'est pas indispensable. Les femmes choisissent la grossesse ou pas, avez-vous posé la question à votre chatte ???? que dire des particuliers qui proposent leur compagnon pour saillie moyennant finance ? proxénétisme ?
lou
  • 8. lou | 22/06/2018
Mon 1er chat venait de la fondation assistance aux animaux agé de 3ans il est parti de maladie à 8ans, le second recueilli dans la rue a vécu jusqu'à 21 ans. Préférant adopter je me suis donc rapprochée d'une association qui m'a répondu 4 jours plus tard que je ne pourrais pas adopter car je vis en pavillon avec jardin et qu'il y a trop d'enlèvement de chats par des gens en camionnettes blanches....Bon soit
je contacte une 2ème association : 2 mails, pas de réponse, aucun numéro pour les joindre . Je laisse tomber
Donc aujourd'hui on fait comment pour sauver un p'tit être si soit on rentre pas dans les cases soit on vous ignore???
Gauthier Veronique
  • Gauthier Veronique (site web) | 26/06/2018
Pourquoi ne pas vous adresser à d'autres associations ? Certaines acceptent de placer leur protégés en maison. En tout cas, toutes n'ont pas les mêmes conditions d'adoption. Vous pouvez en trouver de nombreuses ici : https://www.secondechance.org/
Association de protection animale L.A.R.A
  • 9. Association de protection animale L.A.R.A | 28/04/2019
Présidente fondatrice d'une association de protection animale et du refuge afférant (38 animaux, dont 16 chats récupérés), je ne peux QUE cautionner ce texte, qui, malheureusement, n'est que le réflet de la realité.
Par contre, je voulais juste ajouter que même l'excuse financière n'est pas recevable, puisque certaines assos (FBB, notamment) aident les personnes demunies, au paiement des stérilisations et identifications, moyennant justificatif bien sûr.
Muselli
  • 10. Muselli | 29/04/2019
Je suis nourrisseuse dans les Alpes maritimes..sur plusieurs îlots depuis 15 ans .chaque chats chattes ont été trappés stérilisée ..Parfois par des associations ..souvent moi en profitant de prix associatifs ..de 45 chats ils n en restent environ un 15 enes...plus aucune naissance depuis 5 ans ..Ce sont des chats errants et j essaie d adoucir leurs vies ...Et je pense que vivre à la campagne ou être pauvre ne justifient en rien le faites de ne pas stériliser les chats ..Vous voyez arriver une chattes pleines ..après la portée faites la stériliser ...si vous donnez les chatons ..allez jusqu'au bout et faites en sorte que les autres soient stérilisés...Je pense aussi et c est grave ..on ne sterilise pas les mâles sous prétexte qu on ne retiré pas les attributs d'un mâle ..mais surtout parce qu ils ne rameneront pas de portée à la maison ...Alors si vraiment on veut faire quelque chose pour la misère féline ..Chaque personne doit prendre conscience que la stérilisation est la meilleure solution merci de m avoir lu
Nathalie Humblot
  • 11. Nathalie Humblot | 29/04/2019
aucune excuse financière, j'ai trouvé ma chatte dans la rue, une semaine après elle était en chaleurs, je suis au RSA, mon véto m'a proposé un étalement et elle a été stérilisée sans problème
GASTAUD
  • 12. GASTAUD | 30/04/2019
Bonjour,
Le comble c'est quand en discutant avec une ASSISTANTE VETERINAIRE de la misère animale et en louant les bénéfices de la stérilisation, je m'entends répondre : " oui mais c'est mignon une portée de chatons, moi la première j'en ai fait faire à mes chats et puis la stérilisation est très chère...."
Là on se dit que c'est pas gagné ?????
(situation vécue récemment lors de la tentative de capture d'un chien errant avec vos bénévoles. Sans compter que cette même personne a refusé la cage trappe pourtant posée sur la propriété de son voisin en bordure de chemin sous prétexte que son chat allait être pris dans la cage en même temps que le chien et risquait d'être dévoré .......)
Caroline H.
  • 13. Caroline H. | 30/04/2019
Je plussoie cet article.
J'ai été présidente d'une association que je continue à suivre de loin, n'ayant plus l'énergie pour continuer, et j'ai dépensé mon énergie, mon temps, mon argent pour agir dans l'intérêt de tous ces minous sans famille. Etre confrontée à l'insouciance des particuliers quand on a soi-même l'impression de tout donner pour une cause dont beaucoup se foutent, c'est le pompon…

Le manque d'argent est une fausse excuse. J'ai connu des gens au RSA qui dépensaient sans compter pour leurs animaux et n'hésitaient pas à secourir des petits SDF avec leurs maigres deniers. Tout est une question de PRIORITES !

Aujourd'hui, j'ai passé la main, à l'asso, car je veux aussi penser à moi et avoir une vie (avec mes chats et ceux en accueil, car on n'arrête pas les accueils pour autant, et on continuera). La vie passe trop vite…

Pour ceux qui pensent qu'il n'y a pas de chatons dans les assos, c'est faux ! En hiver, il y en a forcément moins (comme chez les particuliers, hein, c'est pas la période des naissances), mais dès l'approche du printemps, les assos sont débordées… et là, les demandes d'adoptions sont bien plus rares car les gens pensent à leurs vacances d'été. Et à leur retour, les chatons ont grandi...
Pascale Lacote
  • 14. Pascale Lacote | 01/05/2019
j'ai 55 ans et depuis toujours j'adopte mes chatons chez des particuliers...des petits chatons de maison...a donner...j'en ai eu plusieurs et je leur ai offerts a tous une belle vie...tout le monde n'a pas les moyens de se payer un chat d'elevage a 1000 euros et tout le monde ne veut pas adopter un chat adulte dans une association ou de toute façon il faudra payer...
Gauthier Veronique
  • Gauthier Veronique (site web) | 02/05/2019
Les frais demandés par les associations représentent généralement 50% du prix des soins que vous auriez réglé chez un vétérinaire. Pour qu'un chat vous revienne encore moins cher, il ne faut pas l'identifier, le stériliser, le vacciner. Un chat à qui on ne paie même pas ces soins de base n'a pas "une belle vie", il n'a même pas autant qu'un chat de refuge ou d'association.
Milie
  • 15. Milie | 13/06/2019
Je suis pas tout a fait d'accord avec le texte . Déjà stérilisé c'est bien et pas bien , dans certains endroits je trouve bien de stérilisé. Mais dans d'autres il finira par ne plus y avoir de chats et les gens ce plaindront de la prolifération des souris rats et vipère. Chez moi dans.mon village, il y a des chats libres , tous les ans j'en vois des nouveaux , mais personne qui viens s'en occuper pour les stérilisé .
J'en nourri quelques uns tous les jours , les chattes ramène souvent leurs petits chez moi . La dernier , je me suis occupé de trois portées car les mamans avait disparue. Les petits sont restés dans.ma.cours et je les aient nourri , depuis ils vivent dans ma cours , mais continue a ce balader dans le village
Gauthier Veronique
  • Gauthier Veronique (site web) | 13/06/2019
Il y a environ 400 millions de chats domestiques sur la planète. La stérilisation d'un seul chat est une opération qui dure 15 à 20 minutes. Donc 400 000 000 chats x 15 mn = 6 000 000 000 mn soit 100 000 000 heures pour stériliser la totalité des chats de la planète. Une année terrestre compte 8760 heures. Donc 100 millions d'heures : 8760 = 11 415 ans ! Il va sans dire qu'on pourrait diminuer ce nombre si des milliers de vétérinaires opéraient ensemble en continu pendant des années et bien sur à la condition qu'AUCUN chat ne se reproduise durant ce délai. Alors est-ce qu'on pourrait, s'il vous plait, arrêter de brandir la menace d'une extinction de l'espèce au cas où on stériliserait massivement les chats domestiques, errants ou pas ?

Ajouter un commentaire