Hermione, chronique de la négligence ordinaire

DSCN1242
"NEGLIGENCE : 
Attitude de celui qui fait les choses avec moins de soin, d'attention ou d'intérêt
qu'il n'est nécessaire ou qu'il n'est souhaitable."


L'an dernier, une amie qui me parlait régulièrement de son désir d'adopter un chat me téléphone pour me dire qu'elle voit trainer autour de chez elle depuis un mois une jeune chatte maigre et crasseuse.

Cette chatte est jeune mais adulte, blanche à poils longs, gentille et demandeuse de câlins et elle ne craint pas les enfants. Dans cette famille où l'on n'est pas très attentif les uns aux autres, où l'on a décidé qu'un chat, ça doit pouvoir sortir même si on vit au 2ème étage en zone urbaine dense et qu'un enfant, ça fait ce que ça veut, je me dis que seule cette chatte pourrait être assez âgée pour ne pas trop se laisser embêter, assez débrouillarde pour passer du temps dehors sans prendre trop de risques et assez remarquable physiquement pour être facilement retrouvée en cas de perte.
Je me dis également que la pire des situations serait que cette famille aille adopter un bébé chat qui se trouverait clairement en danger de mort entre les mains de ces enfants à qui l'on n'a pas jugé bon d'inculquer le respect du vivant.
Je convainc donc mon amie d'adopter cette chatte plutôt que de la coller en refuge pour aller en chercher un autre, je lui propose même de bénéficier d'un tarif avantageux pour stériliser/tatouer/vacciner la chatte que les enfants ont baptisée Hermione.

J'avais bien envisagé que cette famille soit "un peu" négligente, mais je n'imaginais pas qu'en les aidant à garder Hermione, je la condamnais.

Dès les premières vacances chez le grand-père, ils ont emmené la chatte alors que nous leur avions recommandé de ne pas le faire, et ... Ils l'ont perdue.
En effet, ils n'ont pas jugé bon d'enfermer cette chatte visiblement terrifiée qui a donc trouvé moyen de s'enfuir la veille du départ.
Hermione a été retrouvée par un voisin alors même que toute la famille était rentrée de vacances sans plus s'inquiéter de son avenir. La chatte leur a été ramenée car ils n'ont pas non plus jugé bon d'aller la récupérer eux-mêmes.

Pendant l'année, régulièrement, Hermione parvenait à s'échapper de l'appartement par le balcon. C'était assez simple pour elle puisque la seule protection qu'ils avaient accepté d'installer étaient des canisses trop basses et qu'ils considéraient qu'ils n'allaient pas garder la porte vitrée du balcon close car leurs filles devaient pouvoir entrer et sortir à leur guise.
Ils considéraient également que les absences d'Hermione n'étaient pas graves puisqu'elles n'éxcédaient jamais deux jours [sic].

Chez elle, Hermione n'avait la paix que quand les petites filles étaient absentes, le reste du temps, elle était manipulée, portée, trimballée. Hermione était un jouet, une peluche.
Personne ne s'étonnera alors que la chatte se sauve régulièrement. Plusieurs fois, Hermione s'est d'ailleurs contentée de passer directement chez la voisine, ce qui est bien la preuve qu'elle ne fuguait pas pour le plaisir d'aller baguenauder mais bien pour qu'on lui foute un peu la paix.
Cependant, au lieu d'en tirer une leçon et de se remettre en question, ses propriétaires ont décrété qu'elle était fugueuse et que c'est sans doute pour ça qu'ils l'avaient trouvée dans la rue.

Cet été, Hermione devait venir en pension chez ma mère qui garde parfois des chats pour rendre service.
La date à laquelle Hermione aurait dû lui être confiée est arrivée et... Rien, pas de nouvelles, pas de mail, pas de coup de téléphone. Ma mère attend 2 ou 3 jours en s'inquiétant puis décide d'appeler, laisse des messages sur les boites vocales. Enfin, le propriétaire d'Hermione la rappelle pour lui annoncer que la chatte ne viendra pas car elle a disparu depuis 3 semaines !
Bien sur, il prétend qu'ils l'ont cherchée, qu'ils ont posé des affiches dans le quartier et interrogé le voisinage; Je suis moi-même allée sur place en apprenant cette nouvelle et je n'ai vu aucune affiche, je n'ai vu aucune annonce sur internet non plus, je n'ai rencontré personne qui ait entendu parler d'Hermione et de leur "recherche", pas même cette voisine âgée qui passe son temps entre sa fenêtre du rez-de-chaussée et les promenades avec son chien et qu'ils n'ont pas interrrogée.

Il ne fait aucun doute qu'ils n'ont absolument rien fait, qu'ils sont simplement partis en vacances en se moquant pas mal de savoir ce qu'Hermione était devenue, qu'ils méprisent tout autant les humains que les bêtes puisqu'ils n'ont même pas pris la peine d'avertir ma mère qu'Hermione ne viendrait pas.

Hermione n'a pas été torturée par un psychopathe, elle n'a pas été abandonnée attachée à un arbre ou jetée dans un container à ordures, l'histoire d'Hermione n'est pas une de ces histoires épouvantables d'animaux massacrés par des pervers, c'est l'histoire triste et banale d'une chatte qui a eu la malchance de demander de l'aide à des personnes qui l'ont négligée parce qu'ils s'en foutaient et qui en est probablement morte.

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Emmanuelle Marais
  • 1. Emmanuelle Marais | 25/10/2015
Tellement de Hermione dans nos villes, nos campagnes, pfouuuu quelle tristesse !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×