Mon chaton mord et griffe, il me fait mal

Dscn1447A la question : "Est-il normal que mon chaton me morde et me griffe ?", la plupart des personnes répondent que c'est dans la nature d'un chaton, que ce n'est qu'un jeu, qu'il ne le fait pas exprès mais qu'il va apprendre, qu'il faut le laisser faire, que ça passera, etc.

Et bien, je suis désolée, mais non, ce n'est pas normal et ça ne passera pas si vous le laissez faire.
Ce problème est la plupart du temps lié à une séparation trop précoce d'avec sa mère et sa fratrie qui ne devrait JAMAIS avoir lieu avant la dixième semaine des chatons (clic) si l'on ne veut pas prendre le risque qu'il n'ait pas appris les auto-contrôles.

Différencier le jeu de l'agression et doser savamment ses attaques, le chaton l'apprend au contact de ses congénères. Clairement, quand il ne retient pas ses coups pendant qu'il chahute et que sa maman le sanctionne immédiatement par un coup de patte douloureux ou une morsure, il comprend qu'il est allé trop loin. Peu à peu, il apprend à ne pas infliger de douleur inutilement, il apprend comment tuer une proie mais il saura aussi jouer à la bagarre sans violence réelle.

Dans ses rapports avec les humains, c'est exactement pareil : il sait quand il doit se défendre réellement et quand il s'agit simplement de chahuter.

Si votre chaton n'a pas été suffisamment éduqué, vous allez devoir très rapidement combler ce manque.

La règle est simple : il ne doit JAMAIS vous faire mal. Cela implique zéro morsure, zéro griffure.

S'il agrippe votre main et que ses griffes accrochent involontairement votre peau, ce n'est pas une agression, c'est seulement inconfortable, mais s'il crispe clairement les phalanges dans le but de sortir les griffes, c'est une attaque.
Idem pour les morsures : s'il fait mine de saisir votre main dans sa gueule mais ne serre pas les mâchoires, c'est acceptable, s'il serre, ce n'est pas admissible.
Il vous faudra toujours être ferme et poser clairement les limites.

Comment poser les limites ?

Vous ne pouvez pas utiliser les méthodes qu'aurait utilisées sa mère-chat, à savoir le mordre fort et le griffer en retour, vous ne devez d'ailleurs absolument jamais utiliser ce qui s'apparenterait un tant soit peu à de la violence car alors, cela risquerait de placer vos relations dans un rapport de force et de crainte.

Plusieurs règles simples sont a observer quand vous jouez avec lui :

  • Jouer de préférence avec des objets (peluches, balles, plumeaux, etc.) qu'avec les mains. Contrairement aux idées reçues, les animaux font très bien la différence entre la main qui caresse et la main qui blesse, mais l'inciter à attraper vos membres, même pour jouer, n'est pas une très bonne idée sur le long terme.
     
  • Quand il joue avec vos mains, s'il est prudent, tout va bien mais si vous sentez qu'il s'énerve trop (queue qui fouette l'air, pupilles dilatées, oreilles rabattues) et se prend au jeu au point de devenir agressif, dites un "NON" ferme et mettez fin au jeu immédiatement.
     
  • Chaque fois qu'il vous fait mal, dites un "AÏE" fort et cessez immédiatement toute interaction pendant 20 ou 30 secondes, voire définitivement s'il revient à la charge après ce délai.
     
  • Si jamais il perd tout contrôle et revient à la charge plusieurs fois sans vouloir s'arrêter alors que vous avez dit non et ne l'avez pas relancé, enfermez-le ou enfermez-vous dans une autre pièce jusqu'à ce qu'il retrouve son calme (10 a 15 minutes devraient suffire).


En bref, refusez catégoriquement, fermement mais sans violence, ce qui est pénible ou douloureux, même s'il est mignon-adorable-et-si-petit !

S'il vous blesse aujourd'hui avec ses griffes et crocs minuscules, imaginez une seconde ce que vous ressentirez quand il sera adulte.

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×